mercredi 10 décembre 2014

22/11/63 de Stephen King

Quatrième de couverture :
22 novembre 1963 : 3 coups de feu à Dallas.
Le président Kennedy s écroule et le monde bascule.
Et vous, que feriez-vous si vous pouviez changer le cours de l’Histoire ?
2011. Jake Epping, jeune professeur au lycée de Lisbon Falls dans le Maine, se voit investi d une étrange mission par son ami Al, patron du diner local, atteint d un cancer. Une « fissure dans le temps » au fond de son restaurant permet de se transporter en 1958 et Al cherche depuis à trouver un moyen d empêcher l’assassinat de Kennedy. Sur le point de mourir, il demande à Jake de reprendre le flambeau. Et Jake va se trouver plongé dans les années 60, celles d’Elvis, de JFK, des grosses cylindrées, d’un solitaire un peu dérangé nommé Lee Harvey Oswald, et d’une jolie bibliothécaire qui va devenir l’amour de sa vie. Il va aussi découvrir qu’altérer l’Histoire peut avoir de lourdes conséquences...

Mon avis (Lu il ya un bout)

Ouf mais quelle aventure que ce dernier opus du grand maître. Un excellent bouquin, une histoire qu’on ne veut pas lâcher dès les premières pages. Oui c’est un énorme pavé mais le talent de King à tenir notre attention en alerte ne fait aucunement faux bond et, même si j’ai trouvé quelques longueurs, j’ai passé outre car ce sacré auteur a toujours une surprise au détour d’une page qui nous fait oublier les petits défauts.

Dans ce nouvel écrit, King nous transporte aux côtés de Jake à travers un voyage dans le temps à une époque charnière de l’histoire américaine : fin des années cinquante jusqu’aux années soixante principalement l’année 1963, celle de l’assassinat de J.F. Kennedy.
Jake, de ce voyage dans le passé, devra tenter de changer le cours de l’histoire mais cette ''mission'' ne sera pas sans embûches et notre héros, croyant connaître certaines parties de l’histoire, fera de surprenantes découvertes tout en croisant de curieux personnages.

Une fiction bien sûr mais laissez-moi vous dire que l’auteur a fait d’impressionnantes recherches pour nous raconter avec brio ce voyage dans le temps tout en respectant minutieusement l’atmosphère américaine des années cinquante/soixante. Que ce soit par les décors, les lieux, les événements historiques, il a su admirablement démontrer les comportements, attitudes et émotions de ses personnages fictifs et réels.

Je n’ajouterai rien de crainte d’être incapable de me taire et de trop vous en dire. Je vais plutôt terminer en vous conseillant sans hésitation d’aller à la rencontre de Jake pour un excellent moment de lecture.  Croyez-moi, tout un maestro ce King. Se servant de son imaginaire, il a su nous offrir une fois de plus,  une histoire passionnante du début à la fin.
Bonne future lecture.

22/11/63 de Stephen King
Albin Michel, 2013

Lus du même auteur: Ça - Cycle de La Tour sombre - Dôme - Joyland - La ligne verte - Mr Mercedes - Nuit noire, étoiles mortes - Rose Madder - Running man

Aucun commentaire: