jeudi 25 décembre 2014

Joyland de Stephen King

Résumé :
Après une rupture sentimentale, Devin Jones, 21 ans, débarque l’été 1973 à Joyland, petit parc d’attraction sur le littoral de la Caroline du Nord. Il est embauché avec d’autres étudiants pour compléter l’équipe de forains, à la fois étrange et joyeuse. Sa rencontre avec un petit garçon doué de voyance, atteint d’une maladie grave, et surtout de sa mère, va changer la vie de Devin. Obsédé par le mystère du train fantôme soi-disant hanté par le spectre d’une femme égorgée 4 ans auparavant, le jeune homme se lance dans l’enquête. Un nouveau meurtre est-il possible? Parviendra-t-il à l’éviter? Une chose est sûre, l’aventure le changera à jamais.

Mon avis (Lu il y a peu de temps)
Mesdames et messieurs; bienvenue à Joyland, parc d’attraction d’où les souvenirs de Devin fusent et nous amènent non seulement aux côtés de drôles de personnages : une mascotte irréelle, une diseuse de bonne aventure, un propriétaire à l’âge plus que vénérable et d’un jeune garçon atteint d’une grave maladie, mais aussi en pleine tension dramatique due à l’assassinat d’une jeune femme dans la maison de l’horreur, crime commis quelques années auparavant et qui bouleverse encore les employés du parc d’attraction. Ce crime intrigue le jeune Devin qui se lancera dans une drôle de quête qui lui fera oublier la perte de son premier amour.
Non ce n’est pas une histoire d’horreur ou terrifiante à la manière d’un Carrie ou d’un Ça mais plutôt en un très beau roman mêlant suspens, mystère, tragédie, peines mais aussi joies et petits bonheurs. Une histoire simple mais belle et riche en émotions.
Un très beau récit que j’ai lu en à peine deux jours tellement j’ai aimé. Une fois de plus Stephen King m’a charmée par son grand talent. Décidément cet auteur sait faire et ce peu importe le genre littéraire qu’il nous offre. Et dans Joyland, j’ai ressenti ce réel plaisir de découvrir une autre facette du brio de King qui ne cesse de vouloir  nous surprendre à chaque écrit. Un excellent roman à lire sans hésitation.

Joyland de Stephen King
Albin Michel 2014

Lus du même auteur22/11/63 - Cycle de La Tour sombre - Dôme - Nuit noire, étoiles mortes

Aucun commentaire: