lundi 5 janvier 2015

Mademoiselle Personne de Marie-Christine Bernard


Résumé :
À Sable-Rouge, en Gaspésie, pendant la dernière guerre, une femme s’assoit chaque jour sur un banc, face à l’océan, dans l’attente d’un improbable retour. Vingt ans plus tôt, une goélette, construite par son père et baptisée en son honneur la Lady Céleste, a pris la mer en emportant l’homme qu’elle aime. Mais la goélette n’est jamais revenue et la femme attend toujours. Elle dit que seul le retour de la Lady Céleste lui rendra son nom; d’ici à ce jour, elle est mademoiselle Personne.
Autour de cette petite boiteuse à tête de lutin, fantasque et irraisonnée, gravite une galerie de personnages : [...]
Quatre protagonistes – Justin, Will, Émile et Céleste elle-même – racontent à tour de rôle un bout de l’histoire, permettant au lecteur de reconstituer un drame tissé par ce que le genre humain a de pire et de meilleur en lui. […]

Mon avis (Lu il y a un bout)
Ah jolie Céleste, femme de mer qu’elle adule et déteste au plus profond de son âme. Jeune dame tantôt, belle, tantôt désirable, mystérieuse, dure, ensorceleuse mais surtout qui ne laisse indifférent quiconque croise ses jours. Car elle attire la demoiselle! Autant l’arrogant Émile que le naïf citadin Justin ou encore Will, ce capitaine au long cours. Bref, elle en fait tourner des têtes et chavirer des cœurs.
Mais elle est amère la Céleste et elle a mal depuis des lunes et des lunes parce que ses rêves, ses père, frère, soupirant ne sont plus: arrachés par la mer; cette grande bleue aussi belle que cruelle.
Une très jolie histoire autant douce que tragique et mystérieuse,  narrée à quatre voix passant d’hier à aujourd’hui sous des regards et tons différents mais unis dans l’émotion. Et c’est un beau roman qui se lit au rythme d’une mer tantôt calme, tantôt déchaînée suivant l’humeur du temps et des émotions vécus par ces magnifiques personnages.

J’ai beaucoup aimé l’écriture de Marie-Christine Bernard. Un style accrocheur sous de superbes mots parfois tout droit sortis de la parlure gaspésienne qui nous parlent de la vie, la nature, la mer. L’auteure nous raconte la vie de Mademoiselle Personne mais aussi un coin de pays si cher à mon cœur et dont j’ai reconnu la force, la volonté et la détermination de ses habitants mais aussi certains caractères bouillants et pas toujours faciles.  Une tragédie, une histoire d’amour et d’espoir, de disparitions, de refus et d’acceptation. Un excellent roman tout en passion qu’il vous faut lire absolument.

Mademoiselle Personne de Marie-Christine Bernard
 Éditions Hurtubise, 2008

4 commentaires:

Anne a dit...

J'ai beaucoup aimé ce roman aussi ! Très sensible, et une bonne histoire.

Suzanne a dit...

@ Anne

Ravie que ce roman t'ait plu car dame Bernard a une bonne plume.

Bienvenue chez moi Anne.

Lucie a dit...

Je l'avais sur ma liste, celui-là.

Suzanne a dit...

@ Lucie

J'espère que tu en feras une lecture bientôt, il en vaut vraiment la peine.